La France

La France confirme les transferts de 100 patients depuis Paris pour soulager la pression sur les hôpitaux

MADRID, 14 mars (EUROPA PRESS) –

Le gouvernement français a confirmé ce dimanche son intention de transférer une centaine de patients de la métropole parisienne et de ses environs pour soulager la pression sur les hôpitaux.

« D’ici la fin de cette semaine, nous aurons probablement évacué une centaine de patients de la région Ile-de-France », a expliqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal à l’aéroport d’Orly, où deux patients, âgés de 33 et 70 ans, ont été transportés par avion vers la ville du sud-ouest. de Bordeaux.

De plus, plus tard cette semaine, deux trains spécialement équipés transporteront «plusieurs dizaines de patients vers des régions aujourd’hui moins pressées» par la pandémie, a ajouté Attal.

Le porte-parole du gouvernement a également indiqué que le gouvernement faisait tout son possible pour éviter un nouvel enfermement au milieu des graves circonstances actuelles que traverse le pays.

« Nous faisons tout notre possible pour ne pas avoir à prendre des mesures plus difficiles et plus restrictives. Cependant, nous prendrons les décisions qui s’imposent », a-t-il prévenu, dans des déclarations recueillies par ‘Le Figaro’.

Il faut rappeler que, lors de la première vague de la pandémie en 2020, des centaines de patients ont été transférés dans des trains à grande vitesse remplis de matériel médical vers des hôpitaux vides.

La situation épidémiologique en France est extrêmement tendue. Le pays enregistre entre 20 000 et 30 000 infections par jour depuis des jours, et ce vendredi il a dépassé le seuil de 90 000 décès. Plus de quatre millions de personnes ont été infectées à ce jour.

En fait, le ministère français de la Santé a signalé 29 759 nouvelles infections et 174 décès liés au COVID-19 au cours des dernières 24 heures ce samedi. Le nombre de nouveaux cas représente une augmentation de 28% par rapport au chiffre de samedi dernier. On compte également 24 671 patients hospitalisés en France après avoir ajouté 1 087 nouvelles admissions.

Concernant les unités de soins intensifs, il y a 4 070 patients admis après avoir ajouté 263 nouvelles admissions au cours des dernières 24 heures.