La France

Kuss prive Valverde de la victoire en Andorre

MADRID, 11 juil. (EUROPA PRESS) –

Le cycliste américain Sepp Kuss (Jumbo-Visma) s’est vu attribuer ce dimanche la quinzième étape du Tour de France, une journée de haute montagne de 191,3 kilomètres entre Céret et Andorre-la-Vieille dans laquelle l’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) était à la limite. d’argumenter la victoire, tandis que le Slovène Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) conserve le maillot jaune un jour de plus.

Dans une journée où les cyclistes ont commencé presque au niveau de la mer préparés pour les pentes difficiles des Pyrénées, le Nord-Américain a sauté parmi les dix hommes qui menaient l’étape avec 19,5 kilomètres à parcourir jusqu’à la ligne d’arrivée.

Seul Valverde, 41 ans, a su répondre à son changement de rythme, même s’il a abandonné dans la dernière ligne droite et a dû se contenter de la deuxième place ce dimanche, juste devant un Wout Poels (Bahrain Victorious) devenu le nouveau leader. de la montagne et d’Ion Izagirre (Astana-PremierTech), qui, comme le Néerlandais, est entré à 1h15 de l’Américain.

Kuss a couronné à lui seul le col de Beixalis, 6,4 kilomètres à 8,5% de dénivelé, pour entamer la descente rapide vers Andorre et conquérir la victoire. A 4h51 du vainqueur se trouve le Slovène Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates), qui n’a eu aucun problème à conserver son maillot jaune, tandis que le Français Guillaume Martin (Cofidis), qui s’est hissé samedi à la deuxième place du général, est tombé à neuvième après avoir perdu près de quatre minutes sur Pogacar.

Les grands bénéficiaires de ce qui s’est passé avec le Français ont été le Colombien Rigoberto Urán (EF Education-Nippo), qui reste à 5h18 du Slovène, et le Danois Jonas Vingegaard (Team Jumbo-Visma), qui revient sur le podium de le général.

Les deux groupes d’échappés du début de l’étape se sont rejoints au kilomètre 35 dans une large échappée de 32 coureurs, avec des noms comme ceux de l’Espagnol Alejandro Valverde (Movistar), du Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), du Colombien Nairo Quintana (Arkéa Samsic) ou le Belge Wout van Aert (Jumbo-Visma).

Les attaques se succédaient à la recherche de points dans le sprint intermédiaire d’Olette, prélude à la longue montée vers la Montée de Mont-Louis, où le Néerlandais Wout Poels (Bahreïn Victorious) a couronné le premier. Pendant ce temps, le rythme est tombé dans le groupe du leader, facilitant le travail de l’évasion, avec dix minutes de loyer.

Après avoir terminé l’ascension du Col de Puymorens, à 60 kilomètres de la ligne d’arrivée, est arrivé Port d’Envalira, le col le plus haut de tout le Tour de France, où Nairo Quintana est parti seul ; leur avance d’une demi-minute a été neutralisée peu après par une demi-douzaine de coureurs dans la descente. C’est au col de Beixalis que Kuss a porté le coup final à l’étape pour aller seul jusqu’à la ligne d’arrivée, malgré les tentatives de Valverde pour le suivre.

Ce lundi, la course fera une pause en Principauté avant d’affronter la dernière semaine, qui débutera par une étape de moyenne montagne entre le Pas de la Case, dans les Pyrénées, et Saint-Gaudens sur 169 kilomètres, propice aux attaquants qui ont force réservée pour la troisième semaine.

– CLASSEMENT.

-Étape.

1. Sepp Kuss (États-Unis / Jumbo-Visma) 5:12:06.

2. ALEJANDRO VALVERDE (ESP / Equipe Movistar) à 22 ans.

3. Wout Poels (NED / Bahreïn Victorieux) 1:15.

4. ION IZAGIRRE (ESP / Astana-PremierTech) mt

5. Ruben Guerreiro (POR / EF Education-Nippo) mt

-Général.

1. Tadej Pogacar (SLO / UAE-Team Emirates) 62:07:18.

2. Rigoberto Urán (COL / EF Education-Nippo) 5:18.

3. Jonas Vingegaard (DIN / Équipe Jumbo-Visma) 5:32.

4. Richard Carapaz (ECU/INEOS Grenadiers) 5:33.

5. Ben O’Connor (AUS / AG2R Citroën) 5:58.