La France

Stoltenberg demande à la France de jouer un « rôle actif » dans la modernisation de l’OTAN et la relance des liens avec les États-Unis

BRUXELLES, 21 mai. (EUROPA PRESS) –

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a demandé à la France de jouer un rôle «actif» et «constructif» dans le processus de modernisation de l’OTAN, à un moment où il juge essentiel de relancer le lien avec les États-Unis.

Lors d’une visite à Paris pour rencontrer le président français Emmanuel Macron, le chef politique de l’OTAN a assuré que le prochain sommet des dirigeants alliés le 14 juin servira à lancer l’agenda du renouvellement de l’organisation militaire. Le plan de Stoltenberg est d’adapter l’OTAN à de nouveaux défis tels que le changement climatique, le rôle affirmé de la Russie ou la montée en puissance de la Chine en tant que puissance mondiale.

« C’est un agenda ambitieux. Parce qu’à l’ère de la concurrence mondiale, nous devons être ambitieux et défendre nos peuples, nos valeurs et nos intérêts. Je compte sur la France pour jouer un rôle actif et constructif dans l’adaptation de l’OTAN à l’avenir », at-il dit en quelques mots avant la réunion.

L’appel à la collaboration est d’autant plus pertinent que dans le passé, Macron a exprimé ses doutes sur la validité de l’OTAN et est allé jusqu’à assurer qu’il était « en état de mort cérébrale ». Ces déclarations de fin 2019 ont soulevé toutes les alarmes sur l’avenir de l’Alliance.

Stoltenberg a réaffirmé l’importance de renforcer la coopération avec des pays partageant les mêmes idées et avec des organisations telles que l’Union européenne pour faire face à des défis communs et, en particulier, a veillé à ce que le sommet de juin soit une occasion propice pour relancer le lien transatlantique.

« Il représente une occasion unique de renforcer l’alliance entre l’Europe et l’Amérique du Nord. Nous devons saisir cette occasion pour prendre des décisions de fond et futures », a déclaré le politicien norvégien, lors du sommet auquel le président des États-Unis, Joe Biden, participera. lors de son premier voyage à l’étranger.

gestioninclusive@gmail.com