La France

Plus d’un millier de cyclistes font de Grenade le centre d’attention du Tour de France

‘L’Etape Granada’ du Tour de France ce week-end fait de Grenade le « centre d’attention » de la manche de gala. Plus d’un millier de cyclistes de toute l’Espagne se réunissent ce dimanche dans la ville pour vivre de l’intérieur toute la magie de la course par étapes la plus importante au monde.

En ce sens, ‘L’Etape Granada’ a raconté tout au long de ce samedi une journée qui a servi à la collecte des numéros et aussi à visiter l’« Expo del Tour » et le « village » du Palacio de Congresos, souligne le Consistoire dans un rapport.

De plus, Perico Delgado, l’ambassadeur de ‘L’Etape Granada’ a rencontré les cyclistes et a ensuite visité l »Expo’ avec le maire de Grenade, Francisco Cuenca, et le conseiller aux Sports, José Antonio Huertas. Tous ont eu l’occasion de partager quelques minutes avec le célèbre Démon ‘Didi’ du Tour.

Le maire de Grenade a indiqué que « c’est un succès parce que Grenade est une ville de cyclistes avec un environnement magnifique pour le développement de ce sport, car nous avons des milliers de fans de vélo ».

Pour la ville « c’est aussi un très bon week-end » car plus d’un millier de coureurs y participent, beaucoup d’entre eux viennent de l’étranger avec leurs familles et ces jours-ci ils profiteront de Grenade et généreront des nuitées, tout en ajoutant que « voir la ville pleine de vie est important après tout ce que nous avons vécu ces derniers mois. Pour cette raison, il s’agit d’un engagement pour le sport et aussi pour la réactivation économique. »

Pour sa part, Delgado a souligné que « profiter d’un test comme celui-ci à Grenade, qui a une moyenne montagne très attrayante, est quelque chose de très spécial. Je suis un ex-cycliste qui reste très actif. C’est un plaisir de pouvoir partager kilomètres avec les fans de cyclisme ».

L’épreuve de ce dimanche comprend deux itinéraires, un de 131 kilomètres avec trois cols et un autre plus exigeant de 176 et cinq ascensions. Même s’il n’est pas compétitif, « il faudra démontrer les compétences d’un grimpeur et même celles d’un ‘sprinter’ dans un domaine chronométré ». La remise des prix est prévue à 16h00.