Sport

Matthews remporte l’étape 14, Pogacar lance des attaques infructueuses sur Vingaard

L’Australien s’est imposé au sommet de Mende après une accélération fulgurante face à l’Italien Andrea Bettiol dans le dernier kilomètre. Une fois de plus, la course était pour une échappée qui s’est brisée en cours de route, avec une belle performance de Rigoberto Urán et Daniel Martínez. Dans la lutte pour le maillot jaune, Tadej Pogacar a lancé plusieurs attaques contre Jonas Vingaard, mais n’a pas réussi à marquer des secondes ; le peloton, qui comprenait Nairo Quintana, a été marqué par le rythme de la Jumbo-Visma.

Ce samedi 16 juillet avait lieu la 14e étape du Tour de France, qui rejoignait les parcours entre Saint-Étienne et Mende (192,5 kilomètres), un circuit de moyenne montagne, mais qui avait une arrivée raide et épuisante.

Dans ce scénario, Michael Matthews a été solide pour l’emporter avec une victoire incontestable. Étant l’un des protagonistes de l’échappée précoce et tirant dans l’échappée à mi-course, l’Australien a bien répondu à une attaque en montée de l’Italien Andreas Bettiol.

Le cycliste BikeExchange a terminé par un sprint, sa spécialité, pour remporter la quatrième victoire de sa carrière dans la manche française. Il franchit la ligne d’arrivée 15 secondes devant Bettiol et 34 devant le Français Thibaut Pinot.

Nouvelles en développement…