Le président français Emmanuel Macron a fait part ce dimanche lors d'un appel téléphonique à son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky de son intention de se rendre en Ukraine « dans les semaines à venir ».

« Les deux chefs d'Etat sont convenus d'entretenir des contacts étroits, notamment en ce qui concerne la visite du président de la République en Ukraine, qui devrait avoir lieu dans les prochaines semaines », peut-on lire dans un communiqué de l'Elysée.

Les deux dirigeants ont évoqué la situation sur le terrain et « les derniers événements internationaux », faisant le point sur l'évolution des débats et des travaux menés lors de la Conférence de soutien à l'Ukraine, qui s'est tenue fin février à Paris.

« (Macron) a ainsi réaffirmé sa volonté de poursuivre les efforts pour constituer rapidement une coalition pour des frappes en profondeur, ainsi que son soutien à l'initiative tchèque sur les munitions. Il a également réitéré la nécessité de poursuivre le travail entrepris dans le cadre de la coalition. » « Artillerie pour l'Ukraine », créée sous les présidences américaine et française », a-t-il indiqué.

En outre, Zelensky a remercié la France pour le programme de défense « puissant » présenté par Paris, ainsi que pour le « leadership personnel » de Macron dans le lancement de la coalition sur les armes à longue portée, pour les nouvelles initiatives et déclarations de soutien à l'Ukraine », comme l'a souligné la présidence ukrainienne.

Macron, qui avait initialement annoncé qu'il se rendrait à Kiev en février et a ensuite indiqué que la visite aurait lieu avant la mi-mars, a évoqué il y a quelques jours la possibilité d'envoyer des militaires sur le territoire ukrainien, une approche qui a déclenché une vague de clarifications de la part de la plupart des pays de l'OTAN.

A lire également