La France

Le Parlement européen retournera à son siège à Strasbourg en juin pour la première fois depuis le début de la pandémie

BRUXELLES, 12 mai. (EUROPA PRESS) –

Le Parlement européen tiendra à nouveau une session plénière à son siège à Strasbourg (France) au début du mois de juin, qui marquera son retour dans la ville française pour la première fois depuis que la pandémie a frappé l’Union européenne.

Le président du Parlement européen, David Sassoli, a communiqué mercredi la décision aux chefs des groupes politiques de l’hémicycle, comme l’a confirmé son porte-parole sur le réseau social Twitter. Le retour au siège de Strasbourg a été possible « grâce à la tendance sanitaire positive actuelle ».

Ainsi, à moins que la «force majeure» ne force un renversement, le Parlement européen tiendra à nouveau une session plénière à son siège à Strasbourg entre le 7 et le 10 juin. La dernière session qui a eu lieu dans la ville française a eu lieu à la mi-février, le retour aura donc lieu un an et quatre mois plus tard.

L’institution a tenté de tenir une session plénière à Strasbourg après l’été de l’année dernière, lorsque l’incidence du virus semblait s’atténuer, mais l’évolution négative des infections dans la ville a contraint à annuler le plan et depuis lors les vagues successives n’ont pas permis pour augmenter le rendement.

Tout au long de cette année, l’institution a tenu ses séances plénières au siège de Bruxelles dans le but de limiter les déplacements entre les deux villes. De plus, la capacité de chaque débat était limitée et certains députés européens sont intervenus par visioconférence.

Les traités de l’UE prévoient que douze des sessions plénières doivent se tenir chaque année à Strasbourg et le président de la France, Emmanuel Macron, avait demandé à plusieurs reprises d’étudier la possibilité de reprendre les réunions au siège de son pays à la lumière des évolution de la pandémie.

gestioninclusive@gmail.com