La France

La France lance un sondage après une participation historiquement faible aux élections régionales

PARIS, le 1er octobre (DPA / EP) –

L’Assemblée nationale française a décidé de lancer une enquête pour mieux comprendre les inquiétudes des citoyens après la faible participation historique aux élections régionales.

L’enquête, lancée ce vendredi, permet aux citoyens de donner leur avis sur le vote obligatoire, l’abaissement de l’âge du vote et l’évaluation des votes blancs, comme l’explique un communiqué de la chambre basse du Parlement français.

La date limite pour les Français d’envoyer leurs réponses sera ouverte jusqu’à fin octobre.

Lors des élections de fin juin, deux électeurs sur trois ayant le droit de vote n’ont pas voté, ce qui a suscité l’inquiétude des milieux politiques, la qualifiant même de « gifle contre la démocratie », selon les termes de l’ancien ministre de l’Intérieur. , Christophe Castaner.

Dans ce contexte, l’Assemblée souhaite identifier les raisons sous-jacentes qui ont conduit un grand nombre de personnes à ne pas voter lors de ces élections, qui ont réuni la nomination régionale et départementale dans la même journée.