La France

La France dépasse les 98000 décès dus au coronavirus et enregistre 85000 autres cas au cours des dernières 24 heures

MADRID, 8 avr. (EUROPA PRESS) –

Le ministère français de la Santé a signalé ce jeudi la mort de 98 037 personnes due au coronavirus depuis le début de la pandémie, qui a déjà laissé 4 939 258 cas dans le pays, 84 999 seulement au cours des dernières 24 heures.

La France a une nouvelle fois enregistré un record d’hospitalisations ce jeudi, avec 30 555 personnes admises, dont 5 705 en réanimation, des chiffres qui dépassent déjà ceux du pic atteint lors de la deuxième vague de coronavirus.

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a reconnu ce jeudi que la situation est « préoccupante » et même « extrême » dans « certaines régions jusqu’alors sauvées » de ce problème, selon le journal « Le Parisien ».

Les derniers chiffres des admissions à l’hôpital, bien que les patients des unités de soins intensifs soient légèrement inférieurs à ceux enregistrés mercredi, sont 16% plus élevés que ceux atteints lors du pic le plus élevé de la deuxième vague.

La situation est particulièrement préoccupante en région parisienne, où 1723 personnes ont été admises avec un pronostic sérieux, trois fois plus qu’à la mi-janvier et 51% de plus que dans les pires moments de la deuxième vague précitée.

En revanche, le Premier ministre français, Jean Castex, a souligné ce jeudi qu’il y a déjà plus de dix millions de personnes dans le pays qui ont reçu au moins une dose du vaccin contre le coronavirus, alors qu’il y a environ 3,3 millions de ceux qui ont perçu tout les deux.

Par la suite, le ministre de la Santé, Olivier Verán, a expliqué via Twitter que ce chiffre avait été atteint après avoir fourni 437 000 doses de vaccin au cours des dernières 24 heures, « l’équivalent de tout un département », a-t-il fêté. « Ce soir, nous avons franchi une étape importante sur notre chemin vers la protection contre le COVID-19 », a-t-il souligné.

gestioninclusive@gmail.com