La France

« Je n’ai trouvé de rythme dans aucune des montées, j’ai souffert tout le temps »

MADRID, 14 juil. (EUROPA PRESS) –

Le cycliste espagnol de l’équipe Movistar Enric Mas a assuré n’avoir trouvé « de rythme » dans « aucune des montées » et a déclaré avoir souffert « tout le temps » lors de la dix-septième étape du Tour de France, se terminant à Saint-Lary-Soulan (Col du Portet).

« Une journée très, très dure. Je n’ai trouvé de rythme dans aucune des montées, j’ai tout le temps souffert. Peut-être que le seul moment de l’étape où j’ai trouvé un peu les sensations a été les 10 derniers kilomètres, après Miguel Ángel Il me laissera là après son bon travail », a analysé Mas après l’étape dans laquelle il a perdu plus de 2h27.

L’Espagnol, qui est désormais septième au général à 9h48 du leader Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) a hypothéqué ses options sur le podium ce mercredi. « Ma mission dans cette partie était déjà d’essayer d’attraper le groupe d’Uran ; il y a un certain moment que je suis resté à une vingtaine de secondes d’eux, mais à la fin j’ai cédé un peu plus », se souvient-il.

« Oui, c’est vrai que dans la dernière partie, même si je n’ai pas été capable de performer comme j’aurais dû, j’aurais pu être meilleur que la façon dont j’ai commencé la montée, mais cela a été une journée très difficile pour moi. Petit plus à ajouter « , conclut Mas.

gestioninclusive@gmail.com