Attal assure qu'"il n'est pas nécessaire de brandir un autre drapeau que celui de la France" pour "défendre la paix"

Le Premier ministre français, Gabriel Attal, a déclaré ce mercredi qu' »il n'y a pas besoin de brandir un autre drapeau que celui de la France et de l'Europe pour défendre la paix », répondant ainsi durement au député de la France Insoumise (LFI) Sébastien Delogu. la veille, il a sorti le drapeau palestinien à l'Assemblée nationale et a été sanctionné pour cela.

« Les drapeaux français et européens se suffisent à eux seuls, car derrière ces drapeaux se cachent nos valeurs, la liberté des peuples, l'égalité entre les peuples, la fraternité entre les peuples », a déclaré Attal lors d'une séance à la Chambre basse française.

Ainsi, le Premier ministre français a défendu que ce qui sert réellement à faciliter la désescalade du conflit, c'est « le travail et une solution diplomatique », et non des « spectacles politiques » comme celui de Delogu ou certaines manifestations convoquées par LFI dans lesquelles, sous Sous prétexte de soutenir la cause palestinienne, les participants ont fini par « danser autour d'un DJ ».

Delogu a déployé un drapeau palestinien à l'Assemblée nationale mardi lors d'une session suspendue précisément pour cette raison. La table de l'Assemblée a sanctionné le député de quinze jours d'expulsion et de deux mois sans salaire, peine la plus sévère qui puisse être infligée.

A lire également