La France

« Valverde n’est pas le favori numéro un »

« Si c’était Pogacar Martínez González, nous serions ravis », a-t-il déclaré à propos du monologue du Slovène lors du récent Tour.

MADRID, 21 juil. (EUROPA PRESS) –

L’ancien cycliste Óscar Pereiro, vainqueur du Tour de France 2006, fait confiance aux options de l’Espagnol Alejandro Valverde dans l’épreuve sur route des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, mais a affirmé que le leader de l’équipe Movistar « n’est pas le favori numéro un » malgré son bon rôle dans ce cours.

« Alejandro a des options là où il commence. Il fait mieux dans ces Jeux que dans les précédents, mais je pense qu’il y a d’autres coureurs avec plus d’options. L’Espagne a une équipe équilibrée et Alejandro, s’il arrive avec les bons, a des options. Il n’est pas le favori numéro un. Nous n’avons pas à avoir la responsabilité d’être l’équipe à battre », a-t-il déclaré lors du renouvellement de l’accord d’Ecovidrio avec La Vuelta.

En revanche, l’ambassadeur d’Ecovidrio a déclaré que « j’espère » que Tadej Pogacar, récent vainqueur du Tour pour la deuxième année consécutive, serait son « partenaire » et « espagnol ». « Il a parfaitement géré la course. C’est un coureur qui a eu en sa faveur cette Vuelta dans laquelle il s’est fait connaître du monde », a-t-il déclaré.

Pogacar, selon Pereiro, a ouvert « beaucoup d’écart » au cours de la première semaine du Tour malgré le fait de ne pas avoir une équipe comme INEOS. « Il me semble que cela a été un Tour très dynamique. Si c’était Pogacar Martínez González, nous serions ravis. J’espère que nous l’avons à La Vuelta. Tout ce que je demande, c’est que le vainqueur soit décidé le dernier jour. Je suis pas en mesure de donner un favori. Tout le monde a Roglic, Pogacar et Bernal en tête. On verra si Roglic est au niveau de Pogacar », a-t-il analysé.