Sport

Un ancien entraîneur de l’équipe américaine de gymnastique, accusé d’agression sexuelle, se suicide

John Geddert, 63 ans, a été inculpé par le bureau du procureur de l’État du Michigan d’agression sexuelle, de traite d’êtres humains et de gestion d’une entreprise criminelle. En tout, il a fait face à un total de 24 crimes. L’organisme d’enquête avait annoncé les accusations quelques heures avant que l’athlète ne se suicida.

L’ancien entraîneur de l’équipe olympique de gymnastique artistique féminine des États-Unis, John Geddert, s’est suicidé ce jeudi 25 février, quelques heures après que le bureau du procureur général du Michigan ait rendu publics les 24 crimes dont il était accusé. Vingt accusations portaient sur la traite des êtres humains, deux pour des crimes d’agression sexuelle, une pour une organisation criminelle et une pour avoir menti à la police.

Le même procureur général du Michigan, Dana Nessel, a annoncé la mort de l’athlète: «Mon bureau a été informé que le corps de John Geddert a été retrouvé cet après-midi après s’être suicidé. C’est la fin tragique d’une histoire tragique pour toutes les personnes impliquées », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Gedder, 63 ans, aurait pu faire face à une peine sévère s’il avait été reconnu coupable des 24 crimes. Les accusations l’ont accusé d’avoir attaqué de diverses manières au moins 20 jeunes athlètes qui ont fréquenté son club de gymnastique «  Twistars  » entre 2008 et 2018.

« Apparemment, il a soumis les athlètes à des travaux forcés ou à des services, dans des conditions extrêmes qui ont contribué à des dommages et des blessures », avait détaillé Nessel quelques heures auparavant.

« A cette époque, Geddert a négligé les blessures qui lui avaient été signalées par les victimes et a utilisé la coercition, l’intimidation, les menaces et la force physique pour les amener à agir au niveau auquel il s’attendait », a ajouté l’organe d’enquête.

Gedder ravive l’ombre des abus de Larry Nassar

John Geddert est lié à l’ancien médecin du sport Larry Nassar, puisque, depuis 20 ans, le médecin appliquait des traitements médicaux aux athlètes du club «Twistars», appartenant à Geddert.

Nassar, 57 ans, a été condamné à deux peines entre 2017 et 2018 par un tribunal du Michigan de 40 à 125 ans et de 40 à 175 ans. Il a été reconnu coupable d’abus sexuels sur de jeunes gymnastes. De plus, il purge une peine fédérale de 60 ans pour pornographie juvénile.

À la suite du scandale de Nassar, Geddert a fait l’objet d’une enquête pour les relations personnelles et professionnelles étroites qu’il partageait avec le médecin de l’époque. Plusieurs athlètes ont dénoncé les abus de Nassar, comme Simone Biles, quadruple championne olympique.

Au cours de l’une des audiences du procès contre Nassar, à laquelle au moins 200 femmes ont participé, de nombreuses victimes ont déclaré avoir également subi des violences physiques et verbales de la part de Geddert.

Geddert, qui était l’entraîneur-chef de l’équipe olympique féminine américaine de gymnastique de 2012 connue sous le nom de Fierce Five, a été suspendu par la Fédération américaine de gymnastique (USA Gymnastics) à la suite de l’enquête contre Nassar. Après cela, il a annoncé sa retraite de l’activité sportive.

L’ancien entraîneur a toujours nié avoir eu connaissance des traitements et des abus de Nassar. Cependant, l’une des accusations portées par le bureau du procureur du Michigan était « d’avoir menti aux autorités au cours de l’enquête ».

Malgré les allégations, aucun mandat d’arrêt n’a été émis contre Geddert. On s’attendait plutôt à ce qu’il témoigne au tribunal dans l’après-midi du 25 février.

Avec EFE, Reuters et AFP

gestioninclusive@gmail.com