Sport

Rafael Nadal cherche son deuxième Open d’Australie malgré l’inconfort physique

L’Espagnol, numéro deux du classement ATP, a montré des changements dans son jeu qui, pour de nombreux spécialistes, se traduisent par une gêne au dos. Malgré cela, il reste concentré sur la victoire de son deuxième tournoi en Australie.

La seule fois où Rafael Nadal a pu remporter le titre à Melbourne Park, c’était en 2009 lorsqu’il a battu le Suisse Roger Federer dans une longue finale qui a nécessité cinq sets. Depuis, il a disputé quatre finales, la dernière en 2019, mais la gloire lui a échappé.

Avant ce concours, de nombreux doutes planaient autour du joueur de tennis espagnol. Il n’avait plus participé à des compétitions officielles depuis la «finale ATP» à Londres, où il avait été battu par Daniil Medvedev et Dominic Thiem dans des matchs très serrés.

La blessure a empêché le joueur de 34 ans de participer à des tournois menant à l’Open d’Australie et des alarmes se sont déclenchées lorsque, à l’entraînement avec Thiem, il s’est plaint d’un dos raide.

Cependant, lors de la première sortie de ce tournoi, Nadal a réussi à battre le Serbe Laslo Djere, numéro 56 du classement, en trois sets consécutifs, avec des partiels de 6-3, 6-4 et 6-1 en une heure et 52. minutes.

« Mon dos n’est pas parfait comme je l’ai dit il y a quelques jours. Avec chaque jour qui passe, il y a probablement plus de place pour s’améliorer et c’est la question. Il y a toujours une possibilité de s’améliorer, c’est pourquoi je suis ici, jouer et me battre essayer de m’améliorer. Aujourd’hui n’est pas génial, j’ai besoin de changer un peu mon mouvement de service. C’est ce que j’ai essayé avec les conditions d’aujourd’hui. Demain un jour de congé, après-demain un autre match, donc, je dois y aller jour après jour jour pour essayer de rester positif », a déclaré l’Espagnol.

Et ce changement de service a été remarqué le jour même avec 87% de coups gagnants avec le premier service.

Nadal est le chef visible d’une légion d’Espagnols qui compte jusqu’à sept joueurs au deuxième tour de l’Open d’Australie. L’homme né à Manacor, à Majorque, disputera son deuxième match contre l’Américain, Michael Mmoh, 177 au classement et qui, issu du classement précédent, a battu le Serbe Viktor Troicki en cinq sets.

Avec Reuters

gestioninclusive@gmail.com