Première modification:

Le Parlement vénézuélien, avec une majorité d'opposition, a indiqué qu'en juin 2020 seulement, l'indice des prix à la consommation avait une variation de 19,5%, tandis que le résultat annuel dépasse 3500%, ce qui étend le phénomène d'hyperinflation connu par le depuis 2017.

Les données mensuelles de l'Indice national des prix à la consommation au Venezuela varient selon la source consultée: la Banque centrale et l'Assemblée nationale. Et les deux sont généralement très différents.

Le Parlement vénézuélien a révélé ce mercredi 8 juillet que la variation des prix du panier familial en juin 2020 était de 19,5%, alors qu'elle s'élevait à 508,47% au semestre et au cours de l'année à juillet 2019 à juin 2020 a grimpé à plus de 3500%.

"Nous assistons à une accélération de la vitesse à laquelle les prix augmentent au Venezuela", a déclaré le député d'opposition José Guerra lors d'une réunion virtuelle de la Commission législative des finances.

Si la commission parlementaire fournit chaque mois des données sur l'indice des prix, la Banque centrale n'a pas de périodicité fixe. Ce dernier a rompu en 2019 un silence de plus de trois ans et a commencé à les publier.

Le dernier rapport de la Banque centrale du Venezuela montre qu'en mai, l'indice des prix a augmenté de 38,6% et, au cours de la dernière année, de 295,9%, soit 113,3 points de moins que celui rapporté par la Chambre dans même période.

France 24
France 24 © France 24

Le Venezuela connaît une hyperinflation depuis 2017 et est le pays le plus inflationniste de la région, suivi de l'Argentine et d'Haïti.