Première modification:

Au petit matin de l'Argentine samedi, Los Pumas a battu les All Blacks de Nouvelle-Zélande 25-15 au Bankwest Stadium de Sydney, lors de leur premier match des Trois Nations. Le résultat, qui vient après 30 rencontres les uns avec les autres, est un jalon pour cette équipe en pleine croissance, perdant ainsi le tag du seul joueur sélectionné dans le tournoi qui n'avait jamais remporté les All Blacks.

Bien que le terme «historique» soit utilisé abusivement pour juger des exploits sportifs, son utilisation est parfois justifiée. Comme cette fois, par exemple. L'équipe argentine de rugby, Los Pumas, une équipe qui, bien qu'elle soit parmi les plus fortes du monde, n'a jamais vaincu la superpuissance de ce sport, les All Blacks de Nouvelle-Zélande.

Jusqu'à ce samedi, ils n'avaient réussi à les égaler qu'une seule fois, en 1985. Les 28 autres matchs avaient été des défaites. C'est une étape de plus pour le rugby argentin, qui confirme sa croissance soutenue ces dernières années. Comme cette victoire il y a 14 ans, le 11 novembre 2006, lors de la première défaite de l'Angleterre à Twickenham.

À ce moment-là, Mario Ledesma était sur le terrain, il était le talonneur de l'équipe sélectionnée; Toujours en 2007, lorsque l'Argentine a réalisé sa meilleure performance dans un championnat du monde, obtenant la troisième place en France. Et en cela il était de nouveau présent, en tant que son entraîneur.

"Avant le début du match, il ne semblait pas réel d'être assis dans la cabine à attendre un match après tout ce que nous avons vécu", a déclaré Ledesma après le match de samedi. Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, l'équipe n'avait pas joué de match international depuis plus d'un an. "La victoire valide un peu tout ce qui a été fait depuis le début de l'année et à distance", a ajouté le sélectionneur.

Les Pumas ont ouvert le score par un penalty, tandis que la première mi-temps s'est terminée par un 16-3 de bon augure en faveur de l'Argentine. La confirmation a été donnée en seconde période, même lorsque la Nouvelle-Zélande a eu un essai sur la clôture, à laquelle ils n'ont pas ajouté les deux points de conversion. Après le coup de sifflet final, les cris incontrôlables des joueurs et de l'équipe technique sud-américains.

L'Argentin Nicolás Sánchez, au centre, tente d'éviter un tacle lors du match de rugby des Tri-Nations 2020 entre la Nouvelle-Zélande et l'Argentine au stade Bankwest de Sydney, en Australie, le 14 novembre 2020.
L'Argentin Nicolás Sánchez, au centre, tente d'éviter un tacle lors du match de rugby des Tri-Nations 2020 entre la Nouvelle-Zélande et l'Argentine au stade Bankwest de Sydney, en Australie, le 14 novembre 2020. © David Gray / AFP

La grande figure de la rencontre était Nicolás Sánchez. L'ouverture argentine a marqué tous les buts de son équipe: un essai et sa conversion, plus six pénalités. Mais si la grande figure individuelle était Sánchez, la défense argentine était l'incarnation du travail collectif, qui a mis un frein féroce aux tentatives des All Blacks pour avancer. Ce n'était pas fortuit. C'était le résultat de mois de préparation installés sur les épaules d'années de développement du sport, de cette nouvelle génération qui cherche à surpasser la génération dorée dans laquelle Ledesma a joué.

"Ce furent huit mois très difficiles", a déclaré Pablo Matera, capitaine de Los Pumas. "Beaucoup de travail, de la part de beaucoup de gens qui ne sont pas là, mais nous avons une équipe très affamée et nous sommes venus remplir la poitrine de tous les Argentins de fierté."

Avec ce résultat, Los Pumas sont deuxièmes des Trois Nations, tournoi auquel ils ont participé en 2012 et qui a servi à renforcer l'équipe, en l'affrontant face aux grandes puissances de l'hémisphère sud: à savoir, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et l'Afrique du Sud -en Son format conventionnel la compétition s'appelle Rugby Championship et comprend cette dernière équipe, qui en 2020 a décidé de ne pas participer.

La Nouvelle-Zélande est toujours à la première place, bien qu'elle ait perdu contre l'Argentine, et qu'elle ait également perdu contre les Wallabies d'Australie le 7 novembre, une équipe qu'ils ont battue plus tôt, le 31 octobre. En raison de la façon dont les points sont attribués dans ce tournoi, bien qu'ils aient perdu deux matchs, les All Blacks ont 6 points, l'Argentine 4 et l'Australie 4, bien qu'avec une différence pire que Los Pumas.

Le prochain match de l'équipe argentine aura lieu le 21 novembre contre l'Australie. Mais les Wallabies ne seront plus confrontés au seul choix de l'histoire du tournoi qui n'a jamais battu les All Blacks.