Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre à Gaza

Suivez en direct le débat électoral en Galice

Les États-Unis espèrent voir des « résultats concrets » de l’enquête indépendante commandée par le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, à l’ancienne ministre française des Affaires étrangères Catherine Colonna, sur les travailleurs impliqués dans les attentats perpétrés par le Hamas le 7 octobre.

« Du point de vue américain, nous espérons voir des résultats concrets de ces approches et tout en continuant à consulter étroitement les autres donateurs sur la manière de continuer à répondre aux besoins humanitaires urgents à Gaza », a déclaré le porte-parole adjoint du Département d’Etat, Vedant Patel, lors d’une conférence de presse. .

De même, Patel a expliqué que l’administration Biden débattait des différentes options pour fournir des fonds pour aider la population de la bande de Gaza à travers d’autres organisations, comme le Programme alimentaire mondial (PAM) ou le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Le porte-parole du Département d’État a également évoqué le projet de loi débattu au Congrès portant sur 100 milliards de dollars (93 millions d’euros) pour l’aide humanitaire, tant pour l’Ukraine que pour le Moyen-Orient, avec une clause qui empêche que ces fonds soient détournés vers l’UNRWA.

« Dans cette législation en attente, il y a 10 milliards de dollars pour l’aide humanitaire, dont 1,4 milliards pour l’aide humanitaire à Gaza », a-t-il indiqué, ajoutant également que les États-Unis ont été « sans équivoque » avec le « travail critique réalisé par l’UNRWA ».  » non seulement à Gaza, mais dans d’autres parties de la région.

L’ancien ministre français des Affaires étrangères dirigera un groupe en dehors des Nations Unies auquel participeront également l’Institut Raoul Wallenberg de Suède, l’Institut Chr. Michelsen de Norvège et l’Institut danois des droits de l’homme. Ils commenceront leurs travaux le 14 février et remettront une première analyse à Guterres fin mars, selon un communiqué du bureau du secrétaire général.

A lire également