Economie

L’économie américaine rebondit de 6,4% au premier trimestre 2021

Alimentée par la consommation et le plan de relance de 1,9 billion de dollars, l’économie américaine se remet remarquablement rapidement de la récession qui a frappé le pays l’année dernière au milieu de la pandémie de coronavirus.

L’un des thermomètres qui mesure le mieux la température économique des États-Unis est l’emploi, en particulier le nombre de personnes qui demandent de l’aide au chômage chaque semaine. Cet indicateur est tombé ce jeudi 29 avril à son plus bas niveau depuis le début de la pandémie.

Au total, 556000 personnes ont demandé cette subvention la semaine dernière, alors qu’au pire moment de la crise, en mars 2020, elle a atteint un sommet inédit de 6,8 millions, en raison de l’arrêt total de l’économie.

Et si le nombre est encore loin des 210000 demandes hebdomadaires enregistrées chaque semaine avant la pandémie, il y a ceux qui osent dire que l’économie américaine est déjà en bonne santé.

France 24
France 24 © France 24

Les chiffres le démontrent: le produit intérieur brut (PIB) a augmenté au premier trimestre de 2021 à un rythme annuel vigoureux de 6,4% et 1,6% par rapport au trimestre immédiatement précédent.

On s’attend à ce que le trimestre en cours soit encore meilleur, tandis que l’Association nationale des agents immobiliers a signalé une augmentation de 1,9% dans la signature de contrats d’achat d’une maison en mars.

En mars, les employeurs américains ont créé 916 000 emplois, soit la plus forte augmentation de l’embauche depuis août. Les dépenses de détail, quant à elles, sont à la hausse, la production manufacturière s’est redressée et la confiance des consommateurs a atteint son plus haut niveau depuis le début de la pandémie.

La rapidité de la reprise économique a été particulièrement surprenante étant donné l’ampleur des dommages que la crise lui a infligés à partir de mars de l’année dernière. Avec des entreprises pratiquement fermées, l’économie s’est contractée à un taux annuel record de 31% au cours du trimestre avril-juin avant de rebondir brusquement les mois suivants.

Les économistes estiment que la vaccination généralisée, la réouverture de plus d’entreprises, une énorme injection d’aide fédérale et plus d’emplois devraient aider à maintenir une croissance régulière.

Cependant, même si l’économie américaine est sur la bonne voie, elle a encore un long chemin à parcourir. Plus de huit millions d’emplois sont toujours perdus.

Avec AP et Reuters