Sport

Le président du Comité Olympique appelle au calme devant les rumeurs d’annulation de la JJ. OO.

Le directeur du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a appelé au calme face aux rumeurs d’annulation en raison de la pandémie. Bach a déclaré qu’il «n’alimenterait pas la spéculation» et a demandé aux athlètes «de ne pas sauter la ligne» sur les plans de vaccination dans leurs différents pays.

«Notre tâche est d’organiser les Jeux Olympiques et non d’annuler les Jeux Olympiques, a décidé ce 27 janvier Thomas Bach, directeur du Comité International Olympique, qui a assuré qu’ils travaillent« jour et nuit pour organiser des Jeux Olympiques en toute sécurité à Tokyo. C’est pourquoi nous n’ajouterons pas de carburant à ce type de spéculation. « 

Les déclarations de Bach interviennent alors qu’environ 80% des habitants du Japon ont exprimé leur opposition aux jeux qui se déroulent en juillet alors qu’un autre secteur de la population japonaise parie sur leur annulation.

Les rumeurs d’annulation des Jeux Olympiques, qui devaient initialement se dérouler entre juillet et août 2020, se sont multipliées ces derniers jours après une publication du journal britannique «  The Times  » qui soulignait ce scénario et l’augmentation des infections à Covid-19 au Japon.

« Le message principal est que nous ne demandons que patience et compréhension. Je pense qu’il est trop tôt pour décider autre chose (…) Nous devons tous être patients et diligents », a ajouté le président du Comité international.

Les Jeux olympiques de Tokyo sont prévus du 23 juillet au 8 août 2021.
Les Jeux olympiques de Tokyo sont prévus du 23 juillet au 8 août 2021. Charly TRIBALLEAU AFP

Le CIO publiera un premier guide de développement pour l’événement en février

Lors de son discours, Bach a souligné que l’organe qu’il dirige travaille main dans la main avec d’autres organisations, notamment le gouvernement japonais, l’Organisation mondiale de la santé ou des fabricants de vaccins, avec lesquels il évalue le développement de l’événement.

En outre, le directeur de l’agence a indiqué qu’il surveillait diverses activités sportives qui se déroulent actuellement, dans lesquelles il a signalé qu’un nombre limité de cas de Covid-19 ont été découverts.

Le CIO prévoit de présenter une première version du guide des mesures pour les différents groupes de participants en février, un document qui sera constamment mis à jour. Ces actions comprennent une réduction des jours de séjour pour les plus de 10 500 athlètes du village olympique.

On ne sait pas s’il y aura une audience pendant le JJ. OO.

« La complexité se multiplie lorsqu’il s’agit de Jeux reportés par une pandémie. Nous apprenons chaque jour. La lutte contre le virus est un combat difficile. Mais nous nous battrons pour et comme les Olympiens », a déclaré Bach, également ancien médaillé. tireur olympique gagnant.

Le logo des Jeux Olympiques du Japon à l'entrée du Musée Olympique de Tokyo, le 24 mars 2020.
Le logo des Jeux Olympiques du Japon à l’entrée du Musée Olympique de Tokyo, le 24 mars 2020.
Kazuhiro NOGI AFP / Archives

Malgré les progrès, on ignore s’il existe une possibilité d’avoir un public dans les gradins. « Je ne peux pas en parler (…) Tous (les athlètes) aimeraient avoir des stades à pleine capacité et des foules rugissantes, mais si ce n’est pas possible, nous le respecterons. Notre priorité est une organisation sûre », a-t-il déclaré.

D’un autre côté, Bach a demandé aux athlètes de ne pas « sauter la file d’attente », en ce qui concerne les prétendus plans de vaccination spéciaux pour les athlètes. « Les groupes à haut risque, les agents de santé et les personnes qui font vivre notre société devraient être en première ligne. C’est la première priorité et c’est un principe que nous avons établi », a-t-il déclaré.

Avec EFE, Reuters et AFP

gestioninclusive@gmail.com