Culture

Le légendaire acteur français Jean-Louis Trintignat est décédé à 91 ans

L’un des représentants de la « Nouvelle Vague » du cinéma français, Jean-Louis Trintignat, est décédé chez lui à l’âge de 91 ans. L’acteur a joué dans des films pour lesquels il s’est fait connaître dans le monde entier, comme « Et Dieu… j’ai créé la femme » aux côtés de Brigitte Bardot ou « Un homme et une femme » du cinéaste Claude Lelouch.

L’une des stars de la « Nouvelle Vague » française, l’acteur Jean-Louis Trintignat, est décédé à l’âge de 91 ans des suites d’un cancer de la prostate. L’interprète de plus de 130 films a travaillé avec des grands du cinéma comme Roger Vadim, Claude Lelouch, François Truffaut ou Costa-Gavras.

Selon son épouse, Mariane Hoepfner Trintignant, l’acteur est décédé « paisiblement, des suites de son grand âge, ce matin à son domicile du Gard, entouré des siens ».

Il est né le 11 décembre 1930 à Piolenc, dans la région sud de la Provence-Alpes-Côte d’Azur, où il a fini ses derniers jours.

Il a commencé des études de droit avant de s’installer à Paris à l’âge de 20 ans. Il y entame des études de cinéma et des cours de théâtre, qui l’aident à affronter la timidité et font de lui une icône pour son charme discret et son profil d’homme « normal ».

Débuts sur grand écran

Elle s’est fait connaître au cinéma en 1956 en même temps que celle de l’actrice emblématique Brigitte Bardot dans le film ‘Et Dieu… créa la femme’.

En 1966, il interprète « Un homme et une femme », de Claude Lelouch, Palme d’or à Cannes en 1966. Dans ce film, il incarne un pilote de course, une passion qu’il a également eu hors écran, dans une romance complexe aux côtés de Anouk Aimée.

En 1969, il remporte le prix du meilleur acteur au Festival de Cannes pour le film ‘Z’ de Costa-Gavras, et en 2012 un César, également du meilleur acteur, pour le film ‘Amour’ de Michael Hanke, dans lequel il a travaillé avec l’actrice Emmanuelle Riva, qui traite des décisions auxquelles un couple âgé doit faire face lorsque l’un d’eux commence à souffrir de la maladie d’Alzheimer.

Dans une interview à Cannes à propos de ce film, Trintignat a déclaré : « J’adore le film et je suis très content d’y participer. Je ne sais pas si je pourrais dire que j’aime forcément le personnage, mais en tout cas ça me touche. parce que je suis proche de lui, je suis plus vieux et donc je m’identifie à lui. En fait, je ne choisis pas les films en fonction du thème, mais plutôt du réalisateur, et on ne voit pas assez l’amour dans la vieillesse et je J’ai pensé qu’il était très important de le montrer, car même s’il n’y a pas tellement de sensualité, il y a de la tendresse et beaucoup d’humour et de désespoir, donc c’est intéressant. »


L'acteur français Jean-Louis Trintignant arrive pour la projection du film 'Happy End' au 70e Festival de Cannes à Cannes, dans le sud de la France, le 22 mai 2017.
L’acteur français Jean-Louis Trintignant arrive pour la projection du film ‘Happy End’ au 70e Festival de Cannes à Cannes, dans le sud de la France, le 22 mai 2017. © AFP/Valery Haché

Récemment, nn 2019 était au Festival de Cannes pour la première de ‘Les plus belles années d’une vie’, un film dans lequel le couple de ‘Un homme et une femme’ s’est retrouvé cinquante ans plus tard.

Réactions à la mort de la star du cinéma français

Son ex-femme, Nadine Trintignat, dans des déclarations à la chaîne d’information française BFMTV, l’a défini comme « un immense acteur. Il a travaillé toute sa vie, il a fait de grands films. »

Le président français, Emmanuel Macron, a fait référence à Trintignant et a déclaré qu' »il a un peu accompagné nos vies à travers le cinéma français. La page d’un formidable talent artistique est fermée, aussi d’une voix ».

Trintignat était l’un des principaux acteurs français de sa génération aux côtés de feu Jean-Paul Belmondo et Jean-Pierre Léaud.

Le musée national de la Cinémathèque de France l’a qualifié de « l’un des plus grands acteurs de l’histoire du cinéma français ».

En 2003, sa vie personnelle a été entourée de tragédie après que sa fille, l’actrice acclamée Marie Trintignant, a été assassinée alors qu’elle tournait un film en Lituanie par son petit ami Bertrand Cantat, leader du groupe de rock français « Noir Désir ». Cantat a été reconnu coupable d’homicide involontaire et libéré en 2007. Cet événement a séparé Jean-Louis Trintignat de la scène pendant 10 ans.

Parmi les survivants figurent son épouse Mariane Hoepfner, ancienne pilote automobile, son fils Vincent Trintignant et son petit-fils Jules Benchetrit, également acteurs.

Dans une interview qu’il a accordée au journal ‘Le Monde’, il a décrit sa transition vers le jeu d’acteur et a déclaré qu’un acteur « est une page blanche, qui part de rien, du silence. A partir de là, il n’est pas nécessaire de faire beaucoup de bruit pour qu’ils peut t’écouter. »

Avec Reuters, AP et EFE