Première modification:

Le 12 août débutait le Critérium du Dauphiné, dernière course et préambule du Tour de France. Beaucoup de grands cavaliers s'affrontent pour s'échauffer avant la «grande boucle». Ce mercredi, Jumbo-Visma de Van Aert a pressé tôt et le travail a porté ses fruits.

Le monde du cyclisme commence à ressentir quelque chose comme la normalité. La course du Critérium du Dauphiné, dernier rendez-vous avant le Tour de France, a débuté ce mercredi 12 août avec la première étape entre Clermont Ferrand et Saint-Christo-en-Jarez. Le premier arrivé dans cette ville du sud de la France est le Belge Wout Van Aert, du Team Jumbo-Visma.

Van Aert, 25 ans, et récent vainqueur de la Strade Bianche et du Milan San Remo, a attaqué dans les derniers mètres dans une finition haute, un quatrième prix de catégorie et septième prix de montagne du jour. Le Belge a levé les bras avec un temps de 5h.27.42, devant le Sud-Africain Daryl Impey (Mitchelton Scott) et le Colombien Egan Bernal (Ineos).

Dès le début, le Jumbo-Visma a commencé à imposer le rythme de la course.

Le Colombien Rigoberto Urán, d'Education First, a tenté une attaque à moins de trois kilomètres du but mais le peloton l'a rattrapé tôt.

Une carrière avec de nouveaux protocoles de biosécurité

Comme d'habitude, les coureurs ont commencé la journée en utilisant des masques comme mesure de protection et pour éviter d'attraper ou éventuellement de propager le virus.

Après le Tour de Burgos et le Tour de Pologne, entre autres compétitions inscrites au calendrier de l'Union Cycliste Internationale (UCI), le Critérium du Dauphiné met fin à l'attente avant le premier grand tour qui peut être organisé cette année.

À travers les masques, les lunettes et les casques, de nombreux favoris ont été vus ensemble pour la première fois cette année pour disputer le podium du Tour de France.

Le Critérium du Dauphiné, une course d'alpinisme

Cinq étapes de suite, toutes avec des arrivées en montée, qui se termineront le dimanche 16 août à Megève, au sud-est du pays, dans les Alpes françaises.

L'étape la plus longue a été ce mercredi: 218,5 km avec sept cols (deux troisième, un deuxième et quatre quatrième catégorie). Jeudi 13, Van Aert défendra le maillot de leader dans la deuxième étape entre Vienne et le sommet du Col de Porte, un col hors-classe au bout de 135 kilomètres de parcours.

La troisième étape sera de 157 km. entre Corenc et Saint-Martin-de-Belleville, un port de premier ordre. L'étape de samedi couvrira 153,5 km. d'Ugine à Megève, où le dernier tronçon se déroulera sur un parcours avec le même kilométrage.

Avec EFE