La Russie menace de faire de la France une « cible militaire légitime » si elle envoie des troupes en Ukraine

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

Les autorités russes ont menacé ce mercredi de faire de la France un « objectif militaire légitime » des forces armées au cas où le pays enverrait enfin des troupes en Ukraine, comme l'avait suggéré le président français Emmanuel Macron, qui a une nouvelle fois souligné que « la Russie ne peut pas gagner la guerre ».

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zajarova, a indiqué lors d'une conférence de presse que de plus en plus de citoyens français meurent sur le front ukrainien et a prévenu que « si la France apparaît dans la zone de conflit, ils seront inévitablement des cibles de guerre ». « Il me semble que Paris en a déjà la preuve », a-t-il déclaré.

Lundi, le porte-parole du Kremlin, Dimitri Peskov, a déclaré que les exercices nucléaires prévus par l'armée russe dans un avenir proche étaient précisément motivés par les déclarations de dirigeants internationaux, comme le président français, sur la possibilité de déployer des troupes en Ukraine.

« Si vous me demandez de quelles déclarations des représentants occidentaux nous parlons, il est évident que nous parlons d'une déclaration de M. Macron », a déclaré Peskov, qui a également critiqué les propos de représentants britanniques comme le ministre des Affaires étrangères David Cameron.

De même, les autorités russes ont convoqué leur ambassadeur en France, Pierre Lévy, pour protester contre cette affaire, tandis que Paris accuse Moscou d'« intimidation et manipulation » en relation avec cet appel.

A lire également