La France

La police française disperse une nouvelle manifestation massive à Paris contre le certificat de vaccination

La police française a utilisé ce samedi des canons à eau et des gaz lacrymogènes pour disperser une nouvelle concentration de masse à Paris, pour la deuxième semaine consécutive, contre le projet d’introduire un certificat national de vaccination dans le pays.

La marche a été en grande partie pacifique jusqu’à ce que quelques dizaines de rassemblements se soient barricadés sur la place de la Bastille.

Au moins trois policiers ont été blessés dans les manifestations parisiennes, selon des sources de la préfecture de police à BFM-TV. Pour le moment, le nombre de détenus est inconnu.

Les manifestations se sont également répétées dans d’autres villes de France. A Montpellier, la manifestation a réuni 8.500 personnes, selon la préfecture, un nombre en forte hausse par rapport aux 5.500 il y a une semaine. Par ailleurs, 4 800 personnes se sont rassemblées à Marseille et plus de 1 200 personnes ont défilé en deux cortèges à Lyon. A Limoges, 3.000 personnes ont défilé dans le calme, selon France 3 Limousin.