Première modification:

Avec la fermeture des restaurants, des cinémas et des stades, les ventes de Coca-Cola au deuxième trimestre 2020 ont chuté de 28% par rapport à la même période l'an dernier. La société s'attend toutefois à une reprise pour le reste de l'année.

Environ la moitié des produits Coca-Cola dans le monde sont consommés à l'extérieur de la maison. Par conséquent, la pandémie a affecté les revenus de la multinationale des boissons gazeuses et de la nourriture au deuxième trimestre de cette année, «le pire» en 25 ans.

Une grande partie du monde étant confinée depuis mars en raison de la pandémie de coronavirus, qui a entraîné la fermeture de restaurants, de cinémas et de stades, les ventes de Coca-Cola Company ont chuté d'un tiers, et il en a été de même pour les bénéfices. , en raison d'un «changement des modes de consommation».

France 24
France 24 © France 24

Le phénomène s'est fait sentir dans le monde entier: le chiffre d'affaires net a baissé en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique de 37%, de 25% en Amérique latine, de 23% en Asie-Pacifique et de 16% en Amérique du Nord.

Le PDG de la société, James Quincey a indiqué, cité dans un communiqué de presse, que son équipe "ajuste et accélère les stratégies dans ce scénario en évolution rapide" causé par le coronavirus, mais a à son tour considéré que le pire aurait pu arriver. déjà.

La nouvelle a été bien accueillie à Wall Street, où les actions de Coca-Cola ont augmenté de 2,3% après que le fabricant de boissons a déclaré que la demande s'améliorait.

En effet, depuis avril, il y a eu une amélioration du volume de facturation «hors domicile» grâce à l'assouplissement des mesures de confinement et on s'attend à ce que cela se poursuive au second semestre 2020.

France 24 avec EFE