La France

La France suspendra les évacuations de Kaboul jeudi si les États-Unis ne retardent pas le départ

Le Drian a déjà souligné lundi qu’il considérait qu’il était « nécessaire » d’avoir plus de temps pour terminer le processus d’évacuation. « Nous sommes préoccupés par le délai fixé par les États-Unis », a-t-il averti, dans la lignée de ce que d’autres gouvernements ont convoqué ce mardi avec Biden pour une réunion d’urgence du G7 centrée sur la crise afghane.

La France a jusqu’à présent réussi à évacuer environ 2 000 personnes et n’a pas fourni d’estimation précise du nombre de personnes qu’elle peut évacuer dans les prochains jours. Les gouvernements allemand et espagnol ont déjà reconnu que si Biden ne déplace pas la date limite, ils ne pourront pas effectuer tous les transferts qui seraient nécessaires.