La France

La France interdit les manifestations à Paris en lien avec l’escalade de la violence au Moyen-Orient

MADRID, le 13 mai. (EUROPA PRESS) –

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce jeudi que les manifestations dues à la montée des violences entre Palestiniens et Israéliens sont interdites à Paris, la capitale du pays.

Dans un message diffusé via son compte Twitter, Darmanin a rappelé qu’en 2014, des manifestations ont eu lieu sur le sol français face à une situation similaire, qui a conduit à « des troubles publics ».

Il y a sept ans, il y avait de vives manifestations à Paris contre les actions d’Israël contre la bande de Gaza. Il y a également eu des émeutes dans les rues de la ville, où un groupe de personnes a attaqué une synagogue et plusieurs commerces juifs.

Darmanin a désormais indiqué qu’il avait demandé à la police préfectorale de Paris d’interdire de telles manifestations samedi, bien qu’il n’ait pas donné plus d’informations à ce sujet.

De même, il a demandé aux représentants des régions françaises d’être « attentifs » aux éventuelles marches et manifestations. Les mesures ont été prises à la lumière des récents affrontements au Moyen-Orient.

gestioninclusive@gmail.com