La France

La France commence à vacciner les moins de 18 ans contre le COVID-19

MADRID, 15 juin (EUROPA PRESS) –

Les autorités françaises ont annoncé ce mardi avoir commencé à vacciner les enfants de moins de 18 ans contre le coronavirus, qui doivent avoir l’autorisation de leurs parents pour se soumettre à l’injection.

La vaccination ne se fera que dans les centres de santé et ceux-ci devront relever le défi d’augmenter la couverture vaccinale pour limiter au maximum la circulation du virus, comme l’indique le Gouvernement.

Ainsi, tous les enfants de 12 ans ou plus pourront se faire vacciner dès ce mardi, ce qui signifiera environ 3,5 millions de mineurs. Cependant, les mineurs qui ont développé un syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique à un moment donné après avoir passé le coronavirus ne seront pas vaccinés en principe.

Bien qu’il soit nécessaire que les deux parents donnent leur consentement, il suffira qu’un seul soit présent au moment de la vaccination, selon les informations du journal ‘Le Figaro’.

D’autre part, le ministre français de la Santé, Olivier Veran, a mis en garde contre la propagation rapide de la variante indienne ‘Delta’ en France et a indiqué qu’entre 2 et 4 pour cent des tests correspondent à cette variante.

Il semble que ce ne soit pas grand-chose, mais le Royaume-Uni avait des chiffres similaires il y a quelques semaines, a affirmé. Dans ce pays, la variante hautement contagieuse a provoqué une forte augmentation des infections, bien que la campagne de vaccination soit plus avancée.

En France, cependant, la situation épidémique s’est considérablement améliorée. Il a actuellement une incidence d’environ 43 cas pour 100 000 habitants à l’échelle nationale. Au moins 46% de la population a reçu au moins une dose du vaccin.

gestioninclusive@gmail.com