La France

La France annonce qu’elle fermera la salle de classe qui confirme un premier cas de coronavirus, mais pas toute l’école

Le ministère de la Santé confirme près de 900 décès et plus de 41800 nouveaux cas quotidiens

MADRID, 26 mars (EUROPA PRESS) –

Le ministre français de l’Éducation, Jean Michel Blanquer, a expliqué ce vendredi qu’avec le nouveau protocole des départements et localités qui sont sous les nouvelles restrictions, les salles de classe dans lesquelles le premier cas de coronavirus est confirmé fermeront, mais pas comme ça l’ensemble l’école, car « les jeunes ont besoin d’éducation » et « le système scolaire ».

« A partir de la semaine prochaine, dans les 19 départements soumis à des restrictions strictes, les classes à tous les niveaux seront fermées au premier cas détecté », a déclaré Blanquer.

Jusqu’à présent, au moins une salle de classe d’une école primaire de l’un de ces départements a dû fermer après avoir détecté trois cas parmi les élèves, dont l’un de la variante sud-africaine. Blanquer a averti que ce cas n’est pas exceptionnel et « il est fort probable qu’il y aura plus de fermetures dans les prochains jours ».

Le ministre a précisé que ces salles de classe resteront fermées entre deux et trois semaines et que les parents des élèves pourront demander un arrêt maladie pour rester en charge de leurs enfants, rapporte «Le Figaro».

Au cours des sept derniers jours, 148 écoles et 3 256 salles de classe ont dû fermer à travers la France. Au cours de la même période, 21 183 étudiants et 2515 enseignants ont été testés positifs pour le coronavirus, a déclaré le ministre.

En revanche, le ministère français de la Santé a signalé le décès de 897 personnes supplémentaires, ainsi que 41 869 autres infections. Au total, 94275 personnes sont décédées du coronavirus et 4465956 cas ont été diagnostiqués.

gestioninclusive@gmail.com