La France

La France ajoute plus de 22000 cas de COVID-19 tout en étudiant la fermeture du périmètre à Nice


MADRID, 22 février (EUROPA PRESS) –

Les autorités sanitaires françaises ont confirmé ce dimanche plus de 22.000 nouveaux cas de coronavirus, dont le nombre cumulé s’élève à 3.605.181, alors que le gouvernement étudie des restrictions croissantes à Nice pour stopper l’épidémie détectée dans la région, dont la fermeture du périmètre.

Tout au long du week-end, comme le rapporte «Le Figaro», le gouvernement français a mis sur la table une série de restrictions pour tenter de contrôler l’épidémie dans la région des Alpes-Maritimes.

Parmi ces mesures, on a considéré un resserrement du couvre-feu actuellement en vigueur, voire un confinement sélectif, une décision sans précédent que la France n’a prise jusqu’à présent dans aucune autre région.

Samedi, le ministre français de la Santé, Olivier Véran, s’est rendu à Nice, la capitale de cette région, pour évaluer les possibilités d’une situation qu’il a qualifiée de «situation sanitaire catastrophique» et devant laquelle il a appelé à davantage de restrictions.

L’incidence dans les Alpes-Maritimes est d’environ 600 cas pour 100 000 habitants, près de trois fois plus que la moyenne nationale, qui est d’environ 190, alors que la situation dans les centres médicaux est débordée.

D’autre part, le portefeuille Santé a détecté 22046 nouveaux positifs de coronavirus au cours des dernières 24 heures, ainsi que 160 décès dus à la maladie.

Selon les données fournies par les autorités sanitaires, 9 362 nouveaux patients ont été admis dans les hôpitaux français.

Avec ces chiffres, le nombre total de cas accumulés est de 3 605 181, dont 84 306 sont des patients qui n’ont pas réussi à surmonter la maladie et ont perdu la vie.

À ce jour, 2,56 millions de Français ont reçu au moins une dose du vaccin COVID-19.

gestioninclusive@gmail.com