Sport

La FIFA et l’UEFA suspendent la Russie de toutes les compétitions

Les autorités sportives mondiales ont sévèrement sanctionné la Russie pour son invasion de l’Ukraine, séparant clubs, équipes nationales et athlètes des compétitions de haut niveau comme la Coupe du monde au Qatar en 2022. Dans le monde des sports mécaniques et du basket-ball, des mesures ont également été prises contre Équipes et joueurs russes.

Dans une action conjointe, la FIFA et l’EUFA ont annoncé ce lundi 28 février que tous les clubs et équipes russes sont suspendus de toute compétition internationale « jusqu’à nouvel ordre », en raison des attentats russes en Ukraine.

La mesure a été prise par les plus hautes instances décisionnelles des deux institutions sur ces questions urgentes : le Conseil de la FIFA et l’Exécutif de l’UEFA.

« Le football est pleinement uni et en pleine solidarité avec toutes les personnes touchées en Ukraine. Les deux présidents espèrent que la situation en Ukraine s’améliorera de manière significative et rapide afin que le football puisse à nouveau être un vecteur d’unité et de paix entre les peuples », ont-ils assuré. les deux agences dans la déclaration.

Un cumul de sanctions avait déjà été annoncé par la FIFA dimanche 27 février, dans laquelle il était précisé que la Russie devait concourir dans des enceintes neutres, à huis clos, sans hymne ni drapeau.

Mais la suspension définitive des équipes russes est venue plus tard avec la recommandation du Comité international olympique (CIO) lundi 28 février, avec laquelle il a exhorté les fédérations et les organisateurs de compétitions à ne pas « inviter ou permettre la participation d’athlètes ou de Russes ». ou des dirigeants biélorusses.


La réponse de l’Union russe de football (RFU) a été presque immédiate. Dans un communiqué, il a souligné que l’exclusion des équipes russes des compétitions internationales est « explicitement discriminatoire » et « affecte un grand nombre de joueurs, d’entraîneurs et de techniciens ».

« L’Union russe de football est catégoriquement opposée à la décision de la FIFA et de l’UEFA de suspendre toutes les équipes russes de la compétition internationale jusqu’à nouvel ordre. Nous estimons que cette décision contrevient à toutes les règles et principes qui régissent les compétitions internationales et va à l’encontre de l’éthique sportive et du fair-play », a-t-il ajouté dans le communiqué.

La Russie hors du Qatar 2022 ?

Sur les 13 places dont dispose l’Europe pour la Coupe du monde, 10 équipes sont déjà qualifiées : la Serbie, l’Espagne, la Suisse, la France, la Belgique, le Danemark, les Pays-Bas, la Croatie, l’Angleterre et l’Allemagne.

Selon la FIFA, les trois places restantes se disputent 12 équipes lors de matches à élimination directe, programmés entre le 24 et le 29 mars.

L’équipe nationale russe devait affronter la Pologne le 24 mars, en demi-finale de qualification, mais si la suspension de la FIFA est maintenue d’ici là, la Russie ne pourra pas accéder à une place au Mondial 2022 au Qatar.

Le Spartak Moscou se retire de la Ligue Europa

Avec la décision retentissante des organisations internationales de football, le Spartak Moscou est exclu de la Ligue européenne et annule donc directement le huitième de finale que cette équipe avait contre Leipzig prévu les 10 et 17 mars. Quelque chose qui catapulte l’équipe d’Allemagne en quarts de finale.


« La décision de la FIFA et de l’UEFA nous a bouleversés, même si c’était prévu. Malheureusement, les efforts de notre équipe dans cette compétition de la Ligue Europa sont ruinés pour des raisons aussi éloignées du sport que possible », a déclaré le club russe, ajoutant que « le Spartak a des millions de fans non seulement en Russie, mais partout dans le monde. Nos succès et nos échecs unissent des gens de dizaines de pays différents, et même dans les moments les plus difficiles du sport, du point de vue du club, ils devraient construire des ponts , pas les brûler.

D’autres sports sanctionnent également la Russie

En basket, l’Euroligue a décidé, après une réunion du Conseil exécutif des actionnaires, de suivre les actions de la FIFA et de l’UEFA et a suspendu la participation des équipes russes CSKA Moscou, UNICS Kazan et Zenit Saint-Pétersbourg du Lokomotiv Kuban et de l’Euroligue.

Les directeurs sportifs ont également assuré que s’ils ne voient pas une désescalade dans la guerre entre la Russie et l’Ukraine, tous les matchs de saison régulière contre les équipes russes seront annulés.

Alors que dans le monde du sport automobile, la FIA a convoqué une réunion d’urgence pour « évoquer les questions liées à la crise actuelle en Ukraine », et depuis dimanche l’annulation du Grand Prix de Russie était déjà annoncée.

D’autres mesures susceptibles d’affecter les pilotes russes devraient être dévoilées le mardi 1er mars.

Avec EFE, AP et médias locaux.