La France

La façade de l’hôtel de ville de Pampelune s’illumine ce samedi en jaune pour le 25e anniversaire du passage du Tour

PAMPELUNE, 17 juil. (EUROPA PRESS) –

La façade de la mairie de Pampelune s’illuminera ce samedi en jaune pour commémorer le 25e anniversaire de l’arrivée du Tour de France à Pampelune.

Le 17 juillet 1996, Pampelune reçoit le Tour de France. La manche française avait opté cette année-là pour une étape avec arrivée à Pampelune en hommage et reconnaissance à Miguel Induráin, vainqueur des cinq précédents Tours. C’était la dix-septième étape, avec 262 kilomètres entre Argelès Gazost et Pampelune, qui s’est terminée à la ligne d’arrivée située sur l’Avenida de Pío XII.

La ronde gauloise est entrée à Pampelune par le versant Beloso et a traversé l’Avenida de la Baja Navarra, les places Merindades et Príncipe de Viana, l’Avenida de Conde Oliveto, la Plaza de la Paz, l’Avenida del Ejército et Pío XII, où la ligne d’arrivée avait été installé.

L’étape a été remportée par le Français Laurent Dufaux, après plus de sept heures de vélo. Il a battu au sprint Bjarne Riss, alors maillot jaune et vainqueur de ce Tour de France. Miguel Induráin a franchi la ligne d’arrivée en 19e position, à 8 minutes et 30 secondes du vainqueur. Malgré le fait qu’Induráin ne pouvait plus se battre pour son sixième Tour de France, l’organisation a voulu reconnaître sa carrière et lui a rendu hommage à Pampelune en le mettant sur le podium ce jour-là pour recevoir les applaudissements et les ovations de son public.

Même Bjarne Riis lui-même lui a offert le bouquet de fleurs qu’ils lui avaient offert pour avoir été le leader de l’épreuve en reconnaissance de la trajectoire du cycliste navarrais. Après ses cinq victoires aux Tours de 1991, 1992, 1993, 1994 et 1995, celle de 1996 est la dernière à laquelle Induráin a couru, qui a annoncé sa retraite en janvier 1997.

gestioninclusive@gmail.com