Economie

États-Unis: Biden annonce 1,9 billion de dollars pour stimuler l’économie (si le Congrès le permet)

Le président élu des États-Unis a fondé sa campagne sur la promesse qu’il prendrait la crise sanitaire et économique plus au sérieux que Donald Trump et a promis de commencer son mandat avec un nouveau plan de relance.

Six jours après avoir mis les pieds à la Maison Blanche, le président élu des États-Unis, Joe Biden, a déjà déclaré qu’il pensait à la façon dont il mettrait le pays sur la voie de la croissance pour surmonter la grave crise économique qu’il traverse en raison de la pandémie de la Covid19.

Biden a présenté ce jeudi 14 janvier sa proposition de plan de relance de 1,9 billion de dollars qui serait utilisé, non seulement dans la relance de l’économie, mais dans la distribution de vaccins contre le coronavirus.

La proposition d’aide, qui sera incorporée dans un projet de loi, comprend un billion de dollars d’aide directe aux ménages, 415 milliards de dollars supplémentaires pour renforcer la réponse à la pandémie et 440 milliards de dollars pour les petites entreprises touchées. .

L’aide directe de 1 400 $ par ménage s’ajouterait aux 600 $ déjà votés par la dernière législature. Et l’assurance-chômage, qui est maintenant de 300 $ par semaine, passerait à 400 $.

La proposition doit, cependant, passer un examen législatif et rappelle les difficultés rencontrées par un projet de loi de relance similaire, au milieu de différences de posture marquées entre républicains et démocrates.

L’offre initiale des démocrates était de mettre en œuvre un paquet d’aide de trois mille milliards de dollars, mais le refus républicain a fait chuter le montant du programme à 900 milliards de dollars, qui a finalement été approuvé en décembre.

Alors que Joe Biden devrait faire face à des obstacles similaires avec son nouveau plan, il sera aidé par le fait que ses collègues démocrates contrôleront à la fois la Chambre et le Sénat.

Avec Reuters et AP

gestioninclusive@gmail.com