La France

Bolsonaro qualifie la réception de Lula par Macron de « provocation » et affirme que « la France n’a jamais été un exemple »

Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, a qualifié ce jeudi de « provocation » la réception aux honneurs d’Etat que son homologue français, Emmanuel Macron, a offert à l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva au palais Eliseo, assurant à son tour que « la France était jamais un exemple « pour eux.

« Macron est toujours allé contre nous et vous n’avez pas toujours attaqué quand il s’agit de la question de l’Amazonie. Comme si lui et ses prédécesseurs avaient conservé quelque chose en France. Cela ressemble à une provocation, oui », a protesté le président brésilien lors d’une interview pour la station Sociedade da Bahia.

« La France n’est pas un exemple pour nous, encore moins Macron. Macron est très bien accompagné par Lula, et Lula est très bien accompagné par Macron. Ils se comprennent, ils parlent la même langue », a ironisé Bolsonaro, qui a toujours attaqué. les Français pour ses critiques des politiques environnementales du Palais du Planalto.

Plus précisément, lors de l’entretien, il a rappelé comment Macron s’était opposé en 2019 à un accord entre l’Union européenne et le Mercosur pour les politiques environnementales de son gouvernement, bien que Bolsonaro pense que c’était pour d’autres problèmes, comme l’interruption des pourparlers pour exporter des matières premières. Brésil.

« Ce qui se passe en Europe, c’est que celui qui ne défend pas la question environnementale ne renouvelle pas son mandat, donc ils attaquent toujours quelqu’un, injustement, ils attaquent le Brésil », a spéculé un Bolsonaro qui assure que Macron est intéressé à être détenu par le pouvoir en Le Brésil un « corrompu, comme Lula ».

Les propos de Bolsonaro interviennent après le voyage de Lula en Europe, où il a été reçu par le président Macron et l’Espagnol Pedro Sánchez, après son passage à Bruxelles, où il a prononcé un discours devant le Parlement européen. En revanche, le président brésilien a visité diverses dictatures de la péninsule arabique.