La France

Arrêté un homme soupçonné d’avoir envoyé une photo de Samuel Paty à des enseignants marseillais

Les autorités françaises ont arrêté mardi un homme soupçonné d’avoir menacé de mort et ont envoyé une photo de Samuel Paty, l’enseignant tué pour avoir montré des caricatures de Mahomet en classe, à un couple d’enseignants marseillais.

Comme l’a confirmé la chaîne française BFMTV, l’homme est un maçon avec lequel le couple a un conflit à propos d’un travail mal fait à leur domicile. L’homme est né en 1987 et n’est apparemment pas radicalisé.

Le 8 octobre, les enseignants ont reçu une photo de Samuel Paty dans leur boîte aux lettres. Quatre jours plus tard, ils ont tous les deux reçu des lettres dactylographiées avec des menaces et le message « Tu vas mourir ».

Déjà dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont reçu une nouvelle lettre dans leur boîte aux lettres coïncidant avec le premier anniversaire de la mort de Paty. « Les derniers jours… la semaine prochaine, vous mourrez », a-t-il prié.

L’assassinat du professeur de 47 ans a choqué la France, où plus de 250 personnes ont été tuées dans des attaques menées par des islamistes extrémistes ces dernières années. L’enseignant avait montré en classe une série de caricatures controversées de Mahomet pour discuter de la liberté d’expression. Son meurtrier présumé, un homme de 18 ans d’origine tchétchène, a été tué par la police.