Première modification:

En cette cinquième journée de compétition du Tour de France, annoncée comme calme pour Julian Alaphilippe, le Français a perdu son maillot jaune suite à une pénalité de 20 secondes, laissant Adam Yates comme nouveau leader. Wout Van Aert, le coureur belge Jumbo-Visma, a remporté la victoire après le sprint à Privas.

"La loi est dure, mais c'est la loi". La loi est dure, mais c'est la loi. C'est la leçon que les commissaires du Tour de France ont infligée ce 2 septembre à Julian Alaphilippe, sanctionné pour une erreur qui peut paraître minime. Le règlement du Tour de France interdit tout ravitaillement dans les 20 derniers kilomètres des étapes. Alaphilippe a écopé d'une pénalité de 20 secondes pour avoir reçu un jerrycan de son équipe à 17 kilomètres de la ligne d'arrivée.

En conséquence, le Français perd non seulement la tête, mais tombe également à la 16e place du général, 16 secondes derrière Adam Yates qui a retrouvé le maillot jaune.

Malgré sa déception, Alaphilippe a déclaré: "Il semble que j'ai pris un jerrycan dans une zone interdite. Si c'est le cas, c'est vrai. C'est une décision du jury et je ne peux rien faire. Demain je me lèverai et nous n'en parlerons plus. ".

Adam Yates (Mitchelton-Scott), qui était à quatre secondes d'Alaphilippe au classement général, est le nouveau leader du Tour de France avec trois secondes d'avance sur Primoz Roglic. Mais dans ces circonstances, le coureur britannique n'a pas célébré son leadership.

Wout Van Aert, intraitable dans le sprint

Les abeilles jaunes et noires de l'équipe Jumbo-Visma sont aptes à piquer sur tous les terrains. Après la victoire de Primoz Roglic hier sur la montagne, c'était aujourd'hui au tour de son coéquipier, Wout Van Aert, qui était le plus rapide dans l'avion.

Le Belge a été l'un des favoris de cette cinquième étape qui s'est terminée par une légère montée. Un terrain parfait pour le récent vainqueur de Milan-San Remo et Strade Bianche.

Van Aert a exprimé toute sa puissance pour dépasser Cees Bol (Sunweb) et Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) dans le peloton.

Sam Bennett enlève la chemise verte de Sagan

Et l'Irlandais Sam Bennett est le nouveau leader du classement par points en tant que meilleur sprinter. Pour ce faire, Bennett a terminé troisième de l'étape et a également remporté le sprint intermédiaire au kilomètre 47,5. De cette façon, il enlève la chemise verte de Peter Sagan. Et c'est un événement, car Sagan a remporté ce classement sept fois au cours de sa carrière.

Mais la bataille pour le classement des emballeurs se poursuit. Sam Bennett a 123 points, Sagan 114 et Alexander Kristoff 93.

Au classement de la montagne, le Français Benoît Cosnefroy (AG2R-La Mondiale) est toujours leader. Il a remporté sans conteste les deux prix montagne du jour au Col de Serre Colon et en Côte de Saint-Vincent-de-Barrès (tous deux en quatrième catégorie). Des points qui vous permettent d'augmenter votre avantage dans ce classement du meilleur grimpeur. Cosnefroy est premier avec 23 points d'avance sur le pilote autrichien Michael Gogl (NTT Pro Cycling), qui compte 12 points.

Egan Bernal, cinquième au général

Les coureurs latino-américains ont passé une journée tranquille. Avec la sanction infligée à Alaphilippe au général, les cinq Colombiens classés dans le Top 15 remportent chacun une place.

Egan Bernal est cinquième, 13 secondes derrière Adam Yates et 10 derrière Primoz Roglic. Ils sont suivis à la fois par Nairo Quintana (septième place), Esteban Chaves (huitième), Miguel Ángel López (neuvième) et Rigoberto Urán (quatorzième).

Demain pour la sixième étape de ce Tour 2020 le peloton reprendra la direction de la montagne avec une arrivée en hauteur au Mont Aigoual et l'ascension vers le redouté Col de la Lusette (11,7 km à 7,3%). Un jour que les abeilles Jumbo-Visma pourraient à nouveau piquer.

Notre guide de TDF 2020.
Notre guide de TDF 2020. © France 24